Sort by
Sort by

Dès 2025, Nestlé Waters France utilisera le premier train de fret alimenté à l’hydrogène grâce à une solution innovante développée par Alstom et ENGIE

Train Hydrogène

Nestlé Waters sera la première entreprise en Europe à bénéficier de la solution à base de piles à combustible à hydrogène, destinée au fret ferroviaire massifié, incluant l’approvisionnement en hydrogène renouvelable, développée par Alstom et ENGIE.

Cette solution innovante vise à remplacer les locomotives fonctionnant au diesel, actuellement utilisées sur la majeure partie des lignes en France et dans la plupart des pays européens. Le système de piles à combustible à hydrogène de forte puissance développé par Alstom permettra d’alimenter des locomotives électriques dans des secteurs non électrifiés et d’offrir une solution 100 % électrique pour le fret ferroviaire, de bout en bout, y compris pour les premiers et derniers kilomètres, rarement électrifiés.

Dès 2025, ce train de fret devrait assurer progressivement le transport de l’eau minérale naturelle VITTEL® entre l’usine située dans les Vosges et ses différents centres de distribution en France (soit Vittel/Arles 600 kms et Vittel/Montreuil-Bellay 760 kms).

À terme, ce projet devrait permettre à Nestlé Waters de réduire les émissions de 10 000 tonnes équivalent CO2 par an, soit la réduction de 90% de ses émissions annuelles actuelles.
Cela correspond aux émissions annuelles de plus de 30 000 allers-retours Paris-Nice en voiture.

Un partenariat tripartite pour une chaîne logistique décarbonée

Le rail, axe stratégique de Nestlé Waters dans sa feuille de route de réduction carbone

Cette nouvelle collaboration s’inscrit dans la continuité des actions menées depuis plusieurs années par Nestlé Waters pour décarboner sa chaîne logistique.

En 2018, Nestlé Waters a rejoint la démarche FRET21 et signé un accord avec l'Agence de la Transition Ecologique (ADEME) afin d'engager des actions pour réduire l'empreinte carbone de ses flux de transports de produits en France.

En 2020, le groupe s’est fixé un objectif supplémentaire de réduction de 13% de ses émissions de CO2 liées au transport en France d’ici fin 2022.

Cette ambition repose sur des actions concrètes telles que :

  • En 2018, l’ouverture d’une ligne ferroviaire entre son usine PERRIER® et le port de Fos-sur-Mer, réduisant le passage de 27 000 camions par an.
     
  • En 2019, la mise en circulation de la locomotive hybride EURODUAL, qui a permis une économie de 1 920 tonnes équivalents CO2 par an comparé à une locomotive diesel.
     
  • En 2021, le projet Glass Train, qui favorise le transport par train des bouteilles en verre consigné VITTEL® et S.PELLEGRINO®, réduit le passage de 1 000 camions par an. Les initiatives menées par Nestlé Waters depuis 2020 ont déjà permis d'éviter près de 11% des émissions carbone du transport soit environ 5 900 tonnes équivalent CO2 à fin 2021.