Y a-t-il des perturbateurs endocriniens dans les bouteilles d’eau en PET ?

Une étude publiée en 2009 par l’université de Francfort tendait à mettre en évidence une activité hormonale liée aux bouteilles d’eau en PET.

La méthode et les résultats de l’étude ont été vivement contestés par l’Institut Fédéral allemand d’évaluation des risques pour le consommateur (BfR). L’Autorité Européenne de sécurité des Aliments (EFSA) a précisé de son côté que l’étude présentait des limites sérieuses et qu’elle ne remettait pas en cause l’innocuité du PET.

Le PET de la bouteille d’eau a été approuvé par les autorités. De la même manière, les bouteilles d'eau en PET ne contiennent pas de Bisphénol A (BPA), car ce matériau n’entre pas dans la fabrication du PET.