Quels sont les critères de potabilité des eaux conditionnées ?

Les critères de qualité appliqués pour définir la potabilité de l’eau du robinet reposent sur des normes de sécurité alimentaire mais aussi sur des normes techniques. Pour éviter l’entartrage dans les chauffe-eaux, certains minéraux sont réduits tels que calcium ou magnésium (bien que favorables à la santé)  sont contraints de ne pas dépasser une valeur maximale.

Pour les eaux minérales naturelles conditionnées, de par la réglementation, aucun traitement n’est permis pour réduire les minéraux. Toutes les eaux minérales sont reconnues favorables à la santé de par leur composition originelle.

Par définition, les eaux minérales naturelles et les eaux de source sont des eaux souterraines et donc mieux protégées des pesticides. De plus, certaines sources sont engagées dans une démarche zéro pesticide autour des zones de captage.

Elles ne peuvent pas également être traitées chimiquement donc elles ne contiennent pas de chlore ou de résidu de désinfection. D’un côté nous avons de l’eau potable de distribution et de l’autre des eaux minérales naturelles ou des eaux de source, en bouteille. Ce sont deux produits différents avec des réglementations différentes.
La sécurité alimentaire des eaux conditionnées tout comme celle du robinet est garantie.