Préservation de la nappe de Vittel

Quelle est la situation actuelle à Vittel ?

La nappe phréatique du Grès du Trias Inférieur est située en Lorraine, dans les Vosges. Le secteur Sud-Ouest de cette nappe constitue la principale source d’approvisionnement de besoins publics et privés en eau pour le territoire de Vittel, Contrexéville, Bulgnéville et Mirecourt. Or, ce territoire concentre une importante activité humaine, économique et industrielle.

Si 3/4 de la production de Nestlé Waters utilise des sources distinctes qui ne présentent pas de problème de recharge en eau, nous nous approvisionnons pour notre marque Vittel Bonne Source (proposée dans certains pays voisins) dans ce secteur de la nappe (28% des prélèvements de cet aquifère).

Aujourd’hui, les prélèvements effectués dans ce secteur excèdent la capacité de recharge par les eaux de pluie. Les services de l’Etat ont évalué ce déficit à environ 1 million de m3 par an. Un tel déficit pourrait conduire à l’assèchement de certains forages du secteur Sud-Ouest à horizon 2050. Il faut donc anticiper et agir.

Une réflexion collective est en cours au niveau d’une commission locale comprenant 45 membres, dont Nestlé Waters fait partie, pour rechercher la solution la plus durable à ce problème.

Quelles actions ont été mises en place par Nestlé Waters pour résoudre la situation ?

En tant qu’utilisateur de cette ressource, nous sommes évidemment directement concernés par son évolution. Nous avons réduit de 20% nos propres prélèvements au cours des dix dernières années, en investissant dans la réutilisation d’eau sur le site, dans l’optimisation de nos processus industriels et dans la mise en place de nouveaux équipements.

Dans le prolongement de ces efforts, nous avons proposé en 2017 de réduire volontairement nos prélèvements de 25% des quotas qui nous sont alloués.

Cet effort ne sera toutefois pas suffisant pour compenser le déficit de recharge à l’échelle du bassin. L’équilibre ne pourra être durablement rétabli que par la mise en œuvre de solutions collectives impliquant l’ensemble des acteurs concernés. C’est pourquoi nous participons à la Commission Locale de l’Eau. Notre objectif est le même que toutes les parties prenantes: trouver une solution durable pour préserver la nappe.

Des solutions ont-elles été trouvées ou sont-elles à l’étude ?

Nestlé Waters participe pleinement aux recherches de solutions menées par la Commission Locale de l’Eau (CLE). Nous sommes une des parties prenantes de la CLE, qui regroupe 45 membres dont les collectivités territoriales, agences de l’eau, représentants de l’État, associations de protection de l’environnement, industriels et autres usagers.

Plusieurs solutions ont été proposées par des ingénieurs rattachés à l’Etat. Elles sont aujourd’hui débattues et évaluées, sous l’égide du préfet, au sein de la Commission Locale de l’Eau. Elles seront soumises dans les prochains mois à la décision de la Commission. Nous nous positionnerons en faveur de la solution qui nous semblera offrir les meilleures garanties pour la durabilité et la préservation de la ressource à long terme.

La solution ne serait-elle pas de stopper tout prélèvement ?

Nestlé Waters est implanté de longue date dans le territoire et est un acteur économique et social majeur de la région. Nous sommes engagés au quotidien au sein du territoire notamment via notre programme Agrivair qui a permis d’accompagner les agriculteurs locaux dans une démarche « zéro pesticide » et la mise en place d’initiatives d’envergure sur la biodiversité locale. Tout le territoire bénéficie de cette démarche qui valorise la réputation de qualité des eaux locales, en particulier le thermalisme ou le tourisme vert. La marque Vittel Bonne Source, qui est puisée dans la nappe concernée, est commercialisée principalement dans des pays voisins comme l’Allemagne ou la Suisse. Elle contribue également au rayonnement et à la renommée de notre région par-delà nos frontières.

Des solutions durables au problème posé existent et sont sur la table. Tous les acteurs du territoire vont décider de celle qui paraît la plus souhaitable.