Agrivair : 25 ans au service de la protection des sources

oct. 3, 2017

Exploitations 

Depuis 25 ans, Agrivair, filiale dédiée de Nestlé Waters France travaille avec l’ensemble des parties prenantes du Territoire de l’Ouest Vosgien (agriculteurs, entreprises, collectivités territoriales, particuliers…). Son but : apporter des solutions concrètes, innovantes et partagées, afin de concilier les activités humaines avec la protection de l’environnement en général, et celle de ses sources en particulier. Retour sur une initiative durable dans tous les sens du terme.

Agrivair, c’est quoi ?

Agrivair est une filiale de Nestlé Waters France intégralement tournée vers la protection de la ressource hydrominérale vosgienne. Depuis 25 ans, elle encourage l’application d’une politique «zéro pesticides» autour des sources, pour garantir la pureté et la qualité des eaux VITTEL®, CONTREX® et HEPAR®.

Tout commence à la fin des années 80, face à la multiplication des activités agricoles potentiellement polluantes autour des sources, Nestlé Waters France lance un programme de recherche et d’études en partenariat avec l’Institut national de recherche agronomiques (INRA).

Avec l’aide d’une équipe d’experts issus de divers horizons (agronomes, mais aussi hydrologues, économistes, sociologues, historiens…), l’idée est de réfléchir aux solutions pour protéger la ressource en eau, sans impacter les activités économiques présentes sur le territoire. Un travail qui aboutit en 1992 à la création d’Agrivair, dont le rôle est de mettre en pratique les préconisations des chercheurs, de façon concertée.

Cette démarche collaborative permet notamment la formalisation et la signature d’une convention de partenariat et d’un cahier des charges par la quasi-totalité des exploitants agricoles du territoire, contenant des engagements forts, comme la suppression totale de l’utilisation des produits phytosanitaires (pesticides, herbicides...).

Quels sont les acteurs associés ?

Loin de se limiter aux seuls agriculteurs, Agrivair associe tous les acteurs-clés du territoire pouvant avoir une influence ou un impact sur la ressource en eau dans une logique multipartenariale. La filiale de Nestlé Waters France se mobilise avec :

  • la communauté scientifique, qui peut tester des solutions agricoles alternatives, grandeur nature en lien avec les exploitants ;
  • les entreprises présentes sur les territoires ;
  • les opérateurs de tourisme ;
  • les collectivités territoriales ;
  • les associations ( « Pur Projet » ) ;
  • et même la SNCF !

Concertation, partage d’expériences, implication de tous, autant de principes qui permettent de faire émerger des solutions partagées et viables dans le temps, dans une logique de co-construction.

Des exemples concrets ?

Dans le domaine agricole, en échange du respect du cahier des charges, Nestlé Waters France soutient les exploitants par :

  • le rachat d’une partie des terres et leur mise à disposition intégrale et gratuite aux agriculteurs ;
  • le service gratuit de compostage des déjections animales et d’épandage ;
  • le conseil technique, foncier, et financier au développement agricole.

Concernant la protection de l’environnement, Agrivair a noué un partenariat avec l’ONF visant à gérer de façon naturelle 305 hectares de forêts privées. La forêt permet de filtrer l’eau de pluie, une propriété qui a des conséquences positives sur la protection de la biodiversité.

Agrivair a réussi à diffuser cette culture de la protection de la ressource en eau à des activités plus inattendues. Par exemple, le golf Ermitage de Vittel, implanté dans la commune depuis plus de 110 ans, participe désormais à ce mouvement, avec une politique « zéro phyto » pour l’entretien des espaces enherbés. Une démarche vertueuse qui lui a permis d’obtenir l’Eco Label GEO Certified (Golf Environment organization), décerné à 19 clubs en France seulement.

Et demain ?

Agrivair mène une action de long terme en adaptant sans cesse ses moyens d’action. En 2015, Nestlé Waters France a ainsi renforcé les collaborations existantes pour les ajuster aux évolutions du secteur, ce qui s’est traduit par :

  • une relance du programme de recherche pluriannuel mené en lien avec l’INRA pour faire évoluer les pratiques agricoles ;
  • une évolution du cahier des charges existant avec les exploitants agricoles pour répondre aux nouvelles données scientifiques et aux enjeux du développement économique ;
  • le lancement d’une réflexion pour valoriser la production des exploitations locales, notamment via la création d’un groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE) autour de la certification Haute Valeur Environnemental (HVE). Cette initiative est menée en lien avec la Chambre d’agriculture des Vosges.

Un approfondissement qui va également de pair avec une diffusion de l’expertise acquise depuis 25 ans sur d’autres territoires. Ainsi, depuis 2016, Agrivair étend son expertise autour de Vergèze (source Perrier®) et Etalle (source Valvert®, Belgique). Et ce n’est qu’un début !


AGRIVAIR EN CHIFFRES
  • 3 ressources protégées : VITTEL®, CONTREX® et HEPAR®
  • 30 exploitations agricoles signataires du cahier des charges
  • 17 communes concernées
  • 40 km de haies plantées et entretenues par Agrivair
  • 12 000 arbres plantésselon le principe de l’agroforesterie