Pourquoi une eau minérale naturelle ne peut pas être bio ?

févr. 27, 2017

Le bio concerne aujourd’hui de nombreuses denrées de l’industrie agroalimentaire. Mais paradoxalement, pas l’eau en bouteille, produit naturel par excellence ! C’est tout simplement lié à la réglementation applicable en la matière. Le respect de l’environnement et la mise en place d’une démarche responsable demeurent pour autant au cœur de l’engagement de Nestlé Waters France-Belgique, à toutes les étapes de son activité.

illustration eau minerale bio

Auparavant cantonné aux magasins spécialisés, le bio se démocratise et envahit les grandes surfaces. Un marché en pleine croissance qui a progressé de 20 % entre 2015 et 2016 (source : Agence Bio) ! Le bio s’impose d’ailleurs dans tous les rayons : boissons, produits laitiers, viandes, plats préparés, boulangerie… Les consommateurs soucieux de l’environnement et de la qualité recherchent sans doute aussi à boire de l’eau minérale « bio ». Mais aucune eau en bouteille ne revendique l’appellation « produit biologique » sur son étiquette. Quelques explications…

Pourquoi une eau minérale naturelle ne peut-pas se revendiquer bio?

La réglementation européenne est très claire à ce sujet. L’appellation bio est réservée à un certain nombre de produits agricoles parmi lesquels certaines boissons (jus de fruits, bières…). L’eau embouteillée, qu’elle soit minérale ou de source, n’en fait tout simplement pas partie. Elle est considérée comme une ressource et non un produit issu de l’agriculture. Il en va d’ailleurs de même pour d’autres denrées courantes vendues à l’état naturel, comme le sel par exemple.

Et pour les eaux minérales naturelles vendues dans les enseignes «bio»?

Il s’agit simplement d’un choix de positionnement de l’enseigne, mais c’est la même règlementation qui s’applique. Sans préjuger de leurs qualités, ces marques sont soumises aux mêmes exigences que toutes les eaux embouteillées commercialisées sur le marché français.

Quel rôle joue Nestlé Waters France dans la protection de la ressource ?

C’est une préoccupation majeure qui passe par des actions concrètes et mesurables. Par exemple, pour préserver le bassin de Vittel (marques VITTEL®, CONTREX® et HEPAR®) de toutes pollutions, Nestlé Waters a créé Agrivair, une filiale spécialement dédiée à la protection de la ressource en eau et ce dans une démarche partenariale avec les acteurs du territoire. Résultat : la mise en place d’un territoire sanctuarisé autour de nos sources, engagé « zéro pesticides », en lien avec les agriculteurs locaux.

À Vergèze (PERRIER®), nous avons encouragé le développement de l’agriculture biologique, moins polluante pour les nappes à travers des partenariats avec des exploitants locaux. Des changements de pratique sont également impulsés, à travers la recherche de nouvelles solutions telles que l’agroforesterie.

Nous appliquons cette même exigence à tous les pans de notre activité, de la mise en bouteille, au recyclage, en passant par le transport.

Retrouvez les acteurs de la protection des sources de Vittel (VITTEL®, HEPAR® et CONTREX®) et de Vergèze (PERRIER®) dans notre web-documentaire « Des territoires protégés, des sources préservées ».