L’USINE PERRIER® FAIT PEAU NEUVE

juin 26, 2017

Bouteille iconique ancrée dans notre quotidien, PERRIER® est aujourd’hui l’un des fleurons des produits d’exportation français. Profitant d’un dynamisme exceptionnel, la marque affiche de nouvelles ambitions. Celles-ci se déclinent au niveau industriel, avec un objectif clair : atteindre le cap des 2 milliards de bouteilles par an d’ici 2020.

Bien plus qu’une marque d’eau pétillante, PERRIER®, 119 ans au compteur, a su évoluer avec son temps en faisant appel à des artistes avant-gardistes, de Andy Warhol à Salvador Dali, en passant par Jean-Paul Goude. Un grain de folie dans sa communication, allié à une bouteille identifiable par tous et une qualité reconnue. Autant d’atouts expliquant ce succès qui perdure et s’amplifie. Avec plus d’une bouteille sur deux vendues à l’international, PERRIER® n’a pas fini de se réinventer et de conquérir de nouvelles cibles. Une mue qui se traduit par une nouvelle signature de marque « Extraordinaire Perrier® », mais aussi par une transformation profonde de son outil industriel.

200 MILLIONS POUR TOUT CHANGER

L’avenir de PERRIER® est étroitement lié à celui de sa source et de son site d’embouteillage situés sur la commune de Vergèze (Gard). D’ici 2020, Nestlé Waters France va investir près de 200 millions d’euros pour soutenir sa croissance à l’export. L’objectif est d’ajuster les capacités de production de l’usine à l’ambition de la marque : atteindre le seuil des 2 milliards de bouteilles produites par an, contre 1,3 milliard actuellement.

Cette refonte totale du site se traduira notamment par :

  • le passage de 10 à 14 lignes de production (PET, canettes, bouteilles) ;
  • la création d’une unité de production moderne unique et centralisée ;
  • la construction d’un entrepôt ultra-moderne pour les produits finis destinés à l’export ;
  • Une relance totale du transport ferroviaire pour le grand export

Au-delà du défi technique, ce plan industriel ambitieux baptisé « plan PERRIER® Cap 2020 », aura des répercussions positives en termes d’emplois sur l’ensemble du site.

PLUS D’ACTIVITÉ DANS UN TERRITOIRE PRESERVÉ

Pour piloter ces nouvelles infrastructures industrielles, l’usine aura besoin d’un grand nombre de compétences : techniciens de production, chefs d’équipe spécialistes maintenances, opérateurs nettoyage… 200 embauches ont, d’ores et déjà été réalisées. Par ailleurs, l’entreprise entend développer et valoriser l’expertise des collaborateurs actuels, notamment via la formation professionnelle, avec 40 000 heures par an planifiées sur le site.

Des préoccupations qui se conjuguent avec une exigence environnementale forte. Autour de l’usine, PERRIER® a déjà mis en place de nombreux programmes avec des partenaires associatifs, privés et publics. Ces projets répondent à deux objectifs : favoriser le développement d’une agriculture biologique et responsable autour de la source et garantir une qualité de l’eau irréprochable (voir également : le web documentaire « des territoires protégés et des sources préservées »). Une politique que l’entreprise compte poursuivre et intensifier… pour produire une bouteille verte dans tous les sens du terme !