« Bien triée, votre bouteille est pleine d’avenir » : les coulisses du recyclage

juil. 20, 2016

La campagne « Bien triée votre bouteille est pleine d’avenir » vient rappeler un message simple : le geste du tri donne une seconde vie au PET (matériau utilisé pour la composition des bouteilles en plastique), tout en contribuant à la préservation de l’environnement. Cette campagne est l’occasion de revenir sur les grandes étapes de ce parcours, depuis votre poubelle jusqu’à sa réinjection dans le circuit industriel.

Valoriser les déchets, un geste simple

En France, près de 62 % des bouteilles en PET sont recyclés, un score qui place l’Hexagone dans la moyenne européenne, mais qui reste très en-deçà de celui l’Allemagne (94 % !). Des progrès sont donc largement possibles. Et cela commence par la sensibilisation du consommateur.

C’est la vocation de la campagne portée par Eco-Emballages et des organisations regroupant des fabricants de boissons. Déclinée sous forme d’affiches et de spots radios diffusés en juin 2016, elle promeut un message essentiel : « Bien triée, votre bouteille est pleine d’avenir ».

Mais entre l’instant où vous jetez votre bouteille dans une poubelle jaune (ou bleue dans certains villes de France et de Belgique) et le moment où elle devient tout autre chose : que se passe-t-il ? Tri, transformation, retour dans le circuit industriel. Focus sur les coulisses du recyclage.

1.ETAPE 1 : TOUS ACTEURS DU RECYCLAGE

Au départ du cercle vertueux du recyclage, il y a le citoyen sans qui rien n’est possible. Adopter le réflexe du tri, c’est participer activement au processus de valorisation des déchets. Un geste simple, mais aux incidences nombreuses.

Ainsi, selon Eco-Emballages, 365 bouteilles réinsérées dans le circuit industriel génèrent une économie d’électricité de 154 Kw/h, soit l’équivalent d’un an d’éclairage pour un appartement. Mieux encore, selon l’éco-organisme Valorplast, les 240 000 tonnes d’emballages en PET recyclées chaque année permettent de réduire les émissions de CO₂ de 500 000 tonnes.

En jetant votre bouteille usagée dans une poubelle jaune (ou bleue), vous participez à cette grande aventure qui se poursuit ensuite dans les centres de tri, les usines de recyclage et in fine, dans l’industrie. « 100 % bien trié, c’est 100 % recyclé ».

2.ETAPE 2 : DE LA BOUTEILLE A LA POUDRE

Lorsque vos ordures sont collectées, le contenu de votre poubelle jaune (ou bleue) va suivre un parcours particulier. Les bouteilles plastiques et les autres déchets recyclables sont acheminés par camion jusqu’à un centre de tri. Ils sont ensuite séparés par grandes catégories après trois étapes de tri successives : manuelle, mécanique et optique. Automatisé, le tri optique affine la séparation et la dépollution des matières.

À l’issue de ce processus, tous les emballages en PET sont regroupés entre eux, puis compactés en ensembles homogènes. Prochaine étape, l’usine de recyclage pour y subir de nouvelles transformations.

Les bouteilles sont alors regroupées par type de plastiques, puis lavées et séchées. Elles sont ensuite broyées en paillettes et en granules plus fins. Cette poudre est ré-exploitée, soit pour donner vie à de nouvelles bouteilles, soit pour servir à créer de nouveaux objets.

3.ETAPE 3 : LE DEBUT D’UNE NOUVELLE VIE

À ce stade, votre bouteille de PET usagée n’est plus un déchet ménager, mais une ressource précieuse prête à être réinjectée dans le circuit industriel.

Les granules de PET constituent une véritable matière première pour des secteurs aussi divers que la décoration, l’habillement ou même les jouets d’enfants. Rembourrage de couettes, sac de couchage, moquette, vêtements polaires, doublure d’un ours en peluche…Les possibilités sont infinies.

Selon Eco-Emballages, un coussin peut être fabriqué avec 12 bouteilles d’un litre recyclées. De même, les besoins en plastique utilisé pour produire un stylo à bille peuvent être totalement couverts en utilisant une seule bouteille en PET. Un plastique décidemment fantastique…

Découvrez la campagne « Bien triée, cette bouteille est pleine d’avenir » sur le site d’Eco-Emballages

Retrouvez des conseils pratiques pour le tri sur la chaîne Youtube « Keskitri » animée par Monsieur Papillon, le héros des publicités télévisées d’Eco-Emballages.

Les déchets ne prennent pas de vacances

La période estivale arrive enfin… Mais les bonnes habitudes en matière de recyclage ne doivent pas s’arrêter à votre domicile. On estime que les déchets sauvages jetés dans la nature et sur les routes de France représentent 81 000 tonnes chaque année, soit l’équivalent du poids de 8 Tours Eiffel !

Et pourtant, 3 gestes propres permettraient d’en réduire considérablement le nombre :

  • jeter ses ordures à la poubelle et continuer de trier les emballages recyclables même en vacances
  • ramasser les déchets sauvages, même s’ils ont été déposés par d’autres vacanciers
  • s’impliquer dans les nettoyages collectifs et citoyens de sites naturels.

L’association « Progrès et Environnement » déploie « Gestes Propres – Vacances Propres », une grande campagne annuelle de sensibilisation et d’incitation pour lutter contre la prolifération des déchets dans la nature et les espaces de loisirs.

En lien avec un grand nombre de partenaires, publics et privés, dont Nestlé Waters France-Belgique, de nombreuses actions sont organisées tout l’été pour faire changer les mentalités. Des sacs en plastique siglés « Vacances Propres » sont, par ailleurs, mis à la disposition des vacanciers sur de nombreux lieux de villégiature, pour éviter que les déchets ne finissent en pleine nature.

Consultez le site de « Vacances propres »